Certification par épreuve

Si vous possédez une grande expérience d’un métier mais pas de certification au Canada, vous pouvez présenter une demande pour passer l’épreuve de la certification.

OU

Si vous parrainez un apprenti qui n’a pas été certifié au Canada, vous pouvez demander à superviser l’apprenti et à l’approuver lorsqu’il sera prêt pour la certification.

OU

Si vous possédez une grande expérience d’un métier mais pas de certification au Canada, vous pouvez présenter une demande pour passer l’épreuve de certification dans votre métier.

L’obtention de l’approbation pour passer l’épreuve signifie que la personne qui répond aux critères d’un métier ne sera pas tenue de suivre le programme au complet. Elle obtiendra sa certification en passant l’examen final et en y réussissant.

Les exigences de l’épreuve différent selon le métier et la province ou le territoire.

Chaque métier exige un nombre minimal d’heures d’expérience professionnelle connexe ainsi que des documents qui attestent que vous avez pratiqué tous les aspects du métier. Lorsque vous présentez une demande pour passer l’épreuve de certification, une commission d’apprentissage provinciale passera en revue vos antécédents professionnels, s’entretiendra avec vos employeurs et déterminera si vous possédez l’expérience nécessaire pour passer l’épreuve de certification.

Voici le processus de l’épreuve de certification ou d’examen de niveau :

Challenge Certification graphic_FR

Un titre de compétences reconnu dans un métier ou une profession désignés est émis par un organisme de réglementation reconnu, Cet organisme peut être une autre province ou territoire, le ministère de la Défense nationale (MDN) ou une autorité émettrice de titre de compétences de l’extérieur du pays. Un titre de compétences reconnu permet aux professionnels de travailler en Alberta dans un métier ou une profession désignés sans devoir suivre une autre formation ni passer un examen.

Un certificat de métier ou de profession de l’Alberta et la plupart des autres titres de compétences reconnus en Alberta sont listés dans le  résumé de titres de compétences reconnus. Si vous n’arrivez pas à déterminer si un titre de compétences est reconnu, contactez le bureau local d’apprentissage et de formation dans l’industrie.

L’employeur qui s’interroge sur l’authenticité d’un titre de compétences devrait contacter la  juridiction émettrice du titre de compétences. Pour de plus amples renseignements, reportez-vous aux conseils pour employeurs.

L’employeur peut aussi télécharger la fiche d’information sur les métiers militaires pour obtenir des conseils sur l’embauche de personnes détenant un titre de compétences dans un métier du MDN.

 

Certification basée sur d’autres titres de compétences

Vous pourriez être admissible à un brevet professionnel si vous possédez :

 

Présentation d’une demande

 

Certification basée sur les compétences et l’expérience professionnelle

Si vous n’avez pas de formation officielle, mais êtes en mesure de démontrer que vos compétences et votre expérience professionnelle répondent aux normes fixées pour la profession en Alberta, vous pouvez demander une certification professionnelle en fonction de votre expérience.

 

Présentation d’une demande

 

Programme d’équivalence

Si vous détenez un  titre de compétences reconnu valide  qui ne porte pas la mention Sceau rouge de normes interprovinciales, vous pouvez demander une carte d’équivalence.

La personne qui détient un titre de compétences reconnu valide n’a pas besoin de carte d’équivalence pour travailler en Alberta. Certains employeurs peuvent toutefois exiger un document de l’Alberta attestant que le détenteur de ce titre a le droit d’exercer ce métier et que son titre est reconnu.

Pour obtenir une carte d’équivalence, il faut :

  • Remplir la demande en ligne de programme d’équivalence et la joindre à la demande remplie pour l’envoyer.
  • Il faut un numéro d’étudiant de l’Alberta (ASN) pour présenter une demande de programmes et de services, Visitez ce site Web pour obtenir un complément d’information sur la façon de Trouver et obtenir un ASN.
  • Fournir une photo claire ou une copie scannée du titre de compétences dans le métier. Les demandeurs du MDN doivent fournir une copie à jour de leur résumé du dossier du personnel. Il sera vérifié.
  • Payer le montant non remboursable de 60 $ des frais du processus de demande.

Pour toute question, contactez le bureau le plus près de l’apprentissage et de la formation dans l’industrie.

  • Exemple de carte d’équivalence de poche

Programme de travailleur étranger temporaire de l’Alberta

Examens

Instructions sur :

La présentation d’une demande

Formulaire de demande (information personnelle et information sur la programmation de l’examen (pour l’option de l’épreuve)

Déclaration de l’employeur (Document attestant l’expérience professionnelle pertinente)

Déclaration statutaire (Attestation de l’expérience professionnelle/de l’emploi autonome lorsqu’il est impossible de contacter l’employeur)

Présentez une demande pour passer l’épreuve de l’examen de certification, Si vous êtes citoyen canadien, résident permanent, immigrant reçu ou possédez une expérience professionnelle dans un pays autre que le Canada et résidez maintenant au Manitoba, vous pourriez être admissible à la  présentation d’une demande d’épreuve pour le certificat de compétence.

Conditions d’admissibilité

Il existe trois conditions essentielles pour devenir admissible à l’épreuve de l’examen de certification

  • Faire la preuve d’un nombre minimal d’années dans le métier
  • Faire la preuve d’un nombre minimal d’heures dans le métier
  • Faire la preuve d’une expérience d’au moins 70 % dans l’étendue du métier

Voir profil du technicien d’entretien de VR

Nota : Si vous ne répondez pas aux exigences d’admissibilité de votre métier, mais possédez une certaine expérience professionnelle, vous pouvez toujours suivre une formation d’apprentissage. Votre expérience professionnelle antérieure peut être évaluée par discussions avec votre employeur et le coordonnateur de la formation d’apprentissage affecté à votre métier. Cette évaluation peut réduire  la durée globale du programme d’apprentissage. ouvriers professionnels – Approuvés pour l’épreuve

Information préalable à l’arrivée pour :

Gens de métier possédant une expérience internationale

Ancien personnel militaire canadien

La Direction de l’apprentissage et de la certification professionnelle évaluera les certificats et les permis accordés par un organisme de réglementation si le métier ou la profession est de portée semblable à celle de l’une des professions désignées au Nouveau-Brunswick. Le directeur a le pouvoir discrétionnaire d’approuver les candidats qui souhaitent passer l’examen du certificat d’aptitude ou de reconnaître le certificat ou le permis en fonction de normes équivalentes.

OUVRIERS QUALIFIÉS:

Quiconque souhaite obtenir un certificat de compagnon au Nouveau-Brunswick dans la profession de technicien de véhicules récréatifs doit répondre à l’un des critères tel que stipulé dans l’ordonnance de la Commission GC001.1, « Exigences pour obtenir un certificat d’aptitude.»

Quiconque ayant déjà atteint l’équivalent à 5 années d’expérience pratique dans la profession de technicien de véhicules récréatifs peut faire la demande d’écrire l’examen en vue d’obtenir le certificat d’aptitude. Advenant un succès à l’examen écrit, le candidat se voit décerner un certificat d’aptitude du Nouveau-Brunswick. Dans la plupart des cas, un Sceau rouge interprovincial est apposé au document.

Pour plus d’information, veuillez voir l’ordonnance de la Commission correspondante à cette occupation sous tâches, activités et les fonctions de la profession désignée.

Protocole d’entente entre la Colombie-Britannique et le Nouveau-Brunswick

Êtes-vous un apprenti du Nouveau-Brunswick qui a de la difficulté à obtenir les heures à un poste au Nouveau-Brunswick? Si les possibilités en Colombie-Britannique vous intéressent, allez à  www.workbc.ca/trades pour accéder au jumelage apprentis-emplois et autres liens connexes aux métiers et aux ressources adaptées aux chercheurs d’emploi, aux apprentis et aux employeurs. Le service de jumelage des apprentis et employeurs de la Colombie-Britannique est une nouvelle façon d’établir des rapports en ligne entre apprentis et employeurs. Les chercheurs d’emploi peuvent se présenter comme apprentis,chercher des postes d’apprenti et recevoir des alerte-emplois. Les employeurs de la Colombie-Britannique peuvent ajouter la formation des apprentis et de l’information sur l’expérience à leurs avis de postes vacants pour les aider à trouver des apprentis qualifiés. Pour de plus amples détails, veuillez contacter votre bureau régional de certification d’apprentissage et de certification professionnelle.  

Stratégie pour les apprentis résidents en dehors de la province

Si vous avez des possibilités de travail dans une autre juridiction canadienne, les heures de travail accumulées auprès d’un employeur de l’extérieur de la province pourraient vous être créditées envers l’achèvement de l’apprentissage au Nouveau-Brunswick, à condition que vous répondiez aux exigences d’admissibilité. Pour de plus amples détails, veuillez contacter votre bureau régional de certification d’apprentissage et de certification professionnelle.

Les ouvriers professionnels doivent remplir le formulaire de demande pour passer l’examen et le formulaire de dossier d’expérience professionnelle.

Lorsque l’employeur est dans l’impossibilité de vérifier les heures travaillées et/ou les compétences de compagnon, l’ouvrier professionnel doit remplir un affidavit d’appui. Lorsque l’affidavit d’appui est la méthode utilisée pour la vérification des heures et/ou des compétences, la section de formation industrielle peut demander qu’une ÉRA (évaluation et reconnaissance des acquis) soit faite à un établissement de formation reconnu.

Il faut retourner le formulaire de demande et les documents exigés à la division de formation industrielle où la demande sera étudiée et le candidat sera alors avisé de l’acceptation ou du rejet de sa demande.

Lorsque la demande est justifiée, une date sera fixée pour que le candidat passe l’examen pratique (le cas échéant) et l’examen théorique.

L’ouvrier professionnel qui réussit l’examen de certification se voit délivrer un certificat de qualification.

Lorsque le candidat échoue, il peut y avoir une évaluation de l’examen pour détermine les secteurs où il aurait besoin d’un complément d’enseignement ou d’expérience. L’ouvrier professionnel peut demander à repasser l’examen ou s’inscrire à une formation scolaire en vue de mieux se préparer à l’examen suivant.

Pour de plus amples renseignements sur l’inscription des ouvriers professionnels, reportez-vous à la Politique 16 de la commission provinciale d’apprentissage et de certification ou contactez le Bureau de formation industrielle le plus proche.

 

Reconnaissance des acquis

La reconnaissance des acquis est le processus de réception de crédits pour l’apprentissage obtenu par expérience ou formation officielle. Les sources d’apprentissage incluent toute expérience d’apprentissage non associée à des études officielles et tout cours suivi dans un établissement qui n’est par reconnu par un transfert/accord de crédit. La reconnaissance des acquis permet aux apprentis d’identifier, d’organiser et de décrire les choses qu’ils connaissent et peuvent faire, dans le but de recevoir des crédits dans un programme d’apprentissage.

Si vous ne possédez pas d’expérience professionnelle récente dans le métier de votre choix, vous devriez contacter l’un des collèges qui offre de la formation dans ce métier en vue de vous inscrire au programme de débutant. Le collège vous informera de ses pratiques en termes de reconnaissance des acquis.

Si vous possédez de l’expérience professionnelle récente ou êtes employé dans le métier, vous devriez contacter un bureau régional d’apprentissage pour discuter de vos options avec un agent d’élaboration des programmes.

Les documents suivants vous aideront à déterminer si la reconnaissance des acquis pourrait vous convenir et vous guider tout au long du processus de reconnaissance des acquis.

Fiche d’information sur la reconnaissance des acquis

Guide du candidat pour les apprentis

Guide du candidat pour les ouvriers professionnels

Demande d’évaluation (PL-110)

Modèle de trousse de demande complétée (PL-110)

Procédure 7 – La reconnaissance des acquis  

Politique apprentissage hors de la province (Terre-Neuve et Labrador-Alberta)

Cette politique constitue une entente entre les provinces de Terre-Neuve et Labrador (NL) et l’Alberta qui permet aux apprentis d’acquérir de l’expérience professionnelle en Alberta. En vertu de cette politique, vous pouvez présenter une demande d’apprentissage à Terre-Neuve et Labrador si :

  • vous avez réussi tous les cours de niveau débutant à un établissement post-secondaire de Terre-Neuve et Labrador dans une profession pertinente
  • vous faites une déclaration de revenus à Terre-Neuve et Labrador
  • vous êtes un résident permanent de Terre-Neuve et Labrador

Titres de compétences reconnus (au Canada)

Si vous détenez un titre de compétences reconnu d’une autre province ou territoire du Canada dans un métier de nature semblable à un métier désigné en Nouvelle-Écosse, votre titre de compétences sera reconnu comme suit :

  • Si le titre de compétences porte sur l’un des métiers à certification obligatoire en vertu de notre législation (Apprenticeship and Trades Qualifications Act)  incluant la mention Sceau rouge, il n’y a pas d’exigences à respecter.

 

Formation et/expérience professionnelle dans un autre pays

Si vous possédez une formation et/ou une formation professionnelle d’un autre pays dans un métier de nature semblable à un métier désigné en Nouvelle-Écosse,votre titre de compétences et votre expérience professionnelle peuvent être examinés pour déterminer dans quelle mesure ils répondent aux normes pour le métier en Nouvelle-Écosse. Après évaluation :

  • vous pourriez être autorisé à passer l’examen de certification (pour obtenir un certificat de compétence de la Nouvelle-Écosse); ou
  • on pourrait vous recommander de vous inscrire au programme d’apprentissage, avec un crédit adéquat accordé pour l’expérience antérieure et la formation technique.

 

Personnes possédant une expérience professionnelle considérable | Ouvriers professionnels

L’article 30 de la réglementation générale de la Apprenticeship and Trades Qualifications Act prévoit que les personnes autres que les apprentis inscrits passent l’examen de certification. Si vous possédez une expérience considérable du travail pratique dans un métier et êtes en mesure de démontrer que vos compétences et votre expérience professionnelle répondent aux normes établies pour un artisan certifié en Nouvelle-Écosse, vous pourriez présenter une demande au titre du programme de titre professionnel pour obtenir l’autorisation de passer l’examen de certification. Pour être admissible à l’examen de certification, il vous faut

  • fixer une entrevue avec un agent de formation de la Nova Scotia Apprenticeship Agency
  • remplir le formulaire de demande
  • fournir une preuve documentée de votre expérience professionnelle du métier
  • fournir une preuve documentée d’appui de deux références admissibles qui sont en mesurer d’attester de votre compétence dans le métier
  • remplir la demande d’examen
  • payer les frais non remboursables en devise canadienne

Pour de plus amples renseignements sur le programme de titre professionnel, veuillez cliquer ici pour obtenir une copie des lignes directrices et du document d’acheminement.

Détenteurs d’un certificat de compétence provincial

La Nova Scotia Apprenticeship Agency peut autoriser des candidats qui détiennent un certificat de compétence provincial délivré par une commission d’apprentissage du Canada à passer l’examen Sceau rouge pertinent.

Pour toute question, veuillez contacter la commission et demander à parler à un agent de formation dans votre  métier/région.

Ancien personnel militaire canadien

 

Évaluation de l’équivalence professionnelle

 

Est-ce que votre expérience, vos compétences et vos connaissances sont équivalentes à un programme d’apprentissage en Ontario?

L’évaluation de l’équivalence professionnelle est un moyen de vérifier si l’expérience et les compétences que vous avez acquises dans une autre province ou un autre territoire canadien, ou dans un autre pays, sont comparables à un programme d’apprentissage en Ontario.

Vos compétences sont évaluées sur la base d’un des programmes d’apprentissage parmi plus de 150 programmes en Ontario. Cette évaluation détermine si vous répondez aux exigences en matière de formation pour ce métier et si vous êtes admissible à l’obtention du certificat de qualification pour ce métier.

Comment déterminer si l’évaluation de l’équivalence professionnelle est ce dont j’ai besoin?

Si l’un ou l’autre des onglets suivants correspond à vos compétences et votre expérience professionnelles, vous pouvez faire une demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle.

Veuillez procéder étape par étape afin de compléter votre évaluation de l’équivalence professionnelle.

Attestation d’autorisation canadienne/certification Sceau Rouge

Si vous détenez, pour votre métier, un certificat ou une attestation d’autorisation ou une certification Sceau rouge d’une autre province ou d’un autre territoire du Canada (c’est-à-dire un certificat de qualification délivré à l’extérieur de l’Ontario mais au Canada), vous devez compléter votre demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle avant de pouvoir faire une demande d’adhésion comme membre de la catégorie Compagnons.

Une fois que l’Ordre aura reçu votre formulaire de demande d’évaluation et votre paiement pour les frais de vérification de 25 $ (TVH en sus), l’Ordre contactera la province ou le territoire ayant émis votre c de q afin de vérifier qu’il soit bien en règle et s’il est comparable à celui du métier pour lequel vous faites application en Ontario.

Étape 1

Remplissez le formulaire de demande Demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle et d’adhésion à l’Ordre.

Étape 2

Joignez un exemplaire de votre ou de vos certificat(s) de qualification et votre paiement pour les frais de vérification de 25 $ (TVH en sus).

Étape 3

Faites parvenir vos documents à l’Ordre par la poste, par service de messagerie, en personne ou par courriel.

Étape 4

L’Ordre contactera la province ou le territoire ayant délivré votre attestation afin de vérifier qu’elle soit bien en règle.

Étape 5

L’Ordre communiquera avec vous au sujet de votre demande d’adhésion à l’Ordre.

Liste de contrôle:

  • Demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle et d’adhésion à l’Ordre.
  • Exemplaire(s) de votre ou de vos certificat(s) de qualification valide(s) ou certificat(s) connexe(s).
  • Paiement des frais de vérification de 25 $ et TVH en sus (soit 28.25 $).

 

Certificat de réussite militaire niveau NQ5

Si vous faites partie de la Défense nationale et que vous avez des qualifications de niveau NQ5 en plus du grade de caporal, vous pouvez faire une demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle afin de déterminer si vos compétences sont équivalentes à celles du métier spécialisé civil en Ontario auquel vous appliquez. L’équivalence professionnelle sera celle d’un certificat d’apprentissage
et pour devenir membre de la catégorie Compagnons, vous devez réussir l’examen menant à l’obtention du certificat de qualification.

Étape 1

Commencez par déterminer si le métier que vous exerciez lorsque vous étiez membre de la Défense nationale figure parmi les neuf (9) métiers de la liste suivante. Si votre métier ne fait pas partie de la liste vous pouvez faire une demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle en tant que personne ayant une expérience professionnelle pertinente obtenue à l’extérieur de l’Ontario (référez-vous à l’Onglet 3).

Métier militaire Métier désigné Sceau rouge
Technicien de mécanique navale Industrial Mechanic (Millwright)
Machinist (for Naval Machinists)
Électrotechnicien (auparavant
technicien électricien de marine)
Électricien industriel/électricienne industrielle
Technicien de véhicules

Mécanicien/mécanicienne de véhicules automobiles
Mécanicien/mécanicienne d’équipement lourd
Mécanicien/mécanicienne de camions et transport

Technicien des matériaux Soudeur/soudeuse
Technicien en réfrigération Mécanicien/mécanicienne
de réfrigération et d’air climatisé
Technicien Distribution électrique Électricien/électricienne
(construction)

Technicien Plomberie et chauffage

Plombier/plombière Technicien/technicienne de système de chauffage à mazout

Technicien Construction Charpentier/charpentière
Cuisinier Cuisinier/cuisinière

Étape 2
Remplissez le formulaire de demande Demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle et d’adhésion à l’Ordre.

Étape 3
Joignez un exemplaire de votre ou de vos certificat(s) de qualification et votre paiement pour les frais de vérification de 25 $ (TVH en sus).

Étape 4
Faites parvenir vos documents à l’Ordre par la poste, par service de messagerie, en personne ou par courriel.

Étape 5
L’Ordre communiquera avec vous au sujet de votre demande d’adhésion à l’Ordre et de votre examen pour l’obtention du c de q.

Liste de contrôle:

  • Demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle et d’adhésion à l’Ordre.
  • Exemplaire(s) de votre ou de vos certificat(s) de qualification valide(s) ou certificat(s) connexe(s).
  • Paiement des frais de vérification de 25 $ et TVH en sus (soit 28.25 $).

 

Expérience professionnelle pertinente obtenue à l’extérieur de l’Ontario

Si vous pensez avoir de l’expérience et des compétences professionnelles pertinentes dans un métier spécialisé qui soient équivalentes à un certificat d’apprentissage en Ontario, vous pouvez faire une demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle. Vous êtes responsable de rassembler toute la documentation qui fera partie du dossier exhaustif que vous présenterez à l’Ordre lors de votre application pour votre évaluation, que ce soit en anglais ou en français. Cette documentation peut comprendre des lettres détaillées
d’employeurs actuels ou antérieurs et vos titres de compétence en formation. L’Ordre communiquera avec vous lorsqu’il recevra vos documents et votre dossier.

Pour plus de renseignements sur le processus d’adhésion, veuillez consulter le Guide d’adhésion à l’Ordre pour les
demandeurs qui ne sont pas des apprentis
.

Rermarque pour les métiers de soudeur ou soudeuse: une certification valide en soudage à l’arc avec électrode enrobée (communément appelée « procédé SMAW ») délivré par le Bureau canadien de soudage ou par le Technical Standards and Safety Authority (TSSA) est nécessaire si vous désirez faire une demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle pour tous les métiers de soudeur ou soudeuse.

Étape 1
Remplissez le formulaire de demande Demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle et d’adhésion à l’Ordre.

Étape 2
Joignez les originaux des lettres détaillées d’employeurs et des exemplaires de vos titres de compétences à votre demande Demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle et d’adhésion à l’Ordre. Les demandes incomplètes seront renvoyées aux demandeurs.

Les normes de formation hyperlink to FR Training Standards pour votre métier peuvent vous être utiles afin de déterminer si le champ de votre expérience est comparable à celui du programme d’apprentissage.

Étape 3
Faites parvenir vos documents à l’Ordre par la poste, par service de messagerie, en personne ou par courriel.

Étape 4
L’Ordre examinera votre dossier afin d’évaluer votre équivalence professionnelle.

Étape 5
L’Ordre communiquera avec vous au sujet de votre dossier et de votre demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle.

Remarque: Si l’Ordre doit faire une vérification de votre expérience professionnelle ou de vos titres de référence nécessitant un traducteur dans une langue autre que le français ou l’anglais (tous les titres de référence doivent être traduits en français ou en anglais), des frais supplémentaire de 100 $ seront appliqués. Vous en serez avisé lorsque l’évaluation de votre demande sera en cours.

Liste de contrôle:

  • Demande d’évaluation de l’équivalence professionnelle et d’adhésion à l’Ordre.
  • Attestations et certificats relativement au métier pour lequel vous appliquez.
  • Paiement des frais non remboursables d’évaluation de 200 $ (soit 226 $ TVH en sus).

Facultatif:

  • Normes de formation ou profil de l’analyse des compétences.
  • Documents à propos de votre éducation, formation théorique ou cours suivis.
  • Lettres de clients ou de membres dans la catégorie Compagnons.

 

Ordre des métiers de l’Ontario
655, rue Bay, bureau 600
Toronto ON M5G 2K4
Téléphone: 647 847-3000
Sans frais: 1 855 299-0028
Télécopieur: 1 866 398-0368
Courriel: TEA-APP@collegeoftrades.ca

Programme de reconnaissance des compétences professionnelles

Le Programme de reconnaissance des compétences professionnelles peut permettre aux personnes

  • qui possèdent déjà un certificat délivré au Canada;
  • qui possèdent un certificat délivré à l’étranger;
  • qui possèdent une expérience professionnelle sans avoir suivi de formation d’apprenti; de faire reconnaître leur certificat de compétence par le Yukon.

Pour présenter une demande, veuillez nous envoyer :

  • le formulaire de demande de reconnaissance des compétences professionnelles Trade Qualification Application  
  • une copie de vos certificats de formation
  • une copie de toute autre attestation de formation que vous avez suivie
  • le formulaire d’attestation d’expérience professionnelle correspondant à Technicien du VR (Trade Experience Verification Form) :

Pour recevoir l’autorisation de passer l’examen, vous devez présenter une demande de passer l’examen interprovincial pour technicien d’entretien de véhicules récréatifs. Pour déterminer si vous êtes admissible à un certificat de compétence de l’Île-du-Prince-Édouard en fonction de la certification obtenue dans une autre province ou un autre territoire, veuillez contacter le bureau d’apprentissage au 902 368-4461.

Reconnaissance des qualifications

Généralement, l’expérience et les formations pertinentes sont reconnues pour répondre aux conditions d’admission aux examens. Mais certaines ententes ont été conclues entre des gouvernements pour faciliter la mobilité de la main-d’œuvre en exemptant le candidat d’un processus de qualification.

Pour savoir si le métier que vous avez choisi est reconnu par l’une d’elles, consultez la Liste des métiers.

  • L’entente France-Québec favorise les échanges entre les 2 territoires en permettant la reconnaissance de formation, de permis ou de certificat de qualification obtenu sur l’un des deux territoires. Vous pourriez ainsi exercer votre profession ou votre métier, à certaines conditions, sur l’autre territoire.
    Consultez la page Entente France-Québec.
  • Dans le cadre de l’Accord de commerce et de coopération entre le Québec et l’Ontario,  la pratique de certains métiers dans les 2 provinces est permise sans avoir à reprendre le processus de qualification. Vous devez toutefois répondre à certaines conditions.
    Consultez la page Entente Ontario-Québec.
  • Dans le cadre de l’Accord de commerce intérieur (ACI), les personnes détenant un certificat de qualification d’une province peuvent obtenir le droit de travailler dans une autre province sans avoir à passer par un processus de qualification. Par ailleurs, un certificat de qualification portant la mention « Sceau rouge » est généralement reconnu par toutes les provinces et territoires.
    Consultez la page Accord de commerce intérieur ou la page du Programme des normes interprovinciales Sceau rouge.
  • Un certificat de compétence compagnon émis par la Commission de la construction du Québec permet généralement de travailler en dehors du secteur de la construction sans avoir à obtenir le certificat équivalent de la CCQ pour les métiers équivalents. Inversement, celle-ci reconnaît les certificats d’Emploi-Québec à certaines conditions.
    Consultez la page Certificats délivrés par la Commission de la construction du Québec.

Trousse de demande pour ouvrier professionnel

Demande d’examen pour ouvrier professionnel

Les gens de métier qui possèdent un certificat valide du Sceau rouge peuvent travailler n’importe où au Canada. Les compagnons certifiés peuvent obtenir un Sceau rouge sur leur certificat s’ils réussissent l’examen interprovincial (Sceau rouge). Ce ne sont pas toutes les personnes qui désirent obtenir une qualification qui passent par l’étape d’apprenti. Si vous êtes un ouvrier spécialisé d’expérience (c.-à-d. que vous possédez une grande expérience pratique de votre métier) et que vous désirez être certifié pendant que vous travaillez au Nunavut, vous pouvez présenter une demande au programme de qualification. Veuillez contacter l’agent de perfectionnement professionnel de votre région pour obtenir d’autres renseignements.