L’industrie du véhicules récréatifs au Canada

_DSF2861ed

 

L’industrie du véhicules récréatifs

 

Pour de nombreux Canadiens, les véhicules récréatifs (VR) sont un moyen pratique de voyager et de profiter du plein air c’est une façon de vivre. Compte tenu de cela, il n’est pas surprenant que l’industrie des véhicules récréatifs ait un impact important sur l’économie canadienne.

grvc-poster-2016-FR-sunrise_croppedLe terme véhicule récréatif, ou VR, désigne un véhicule qui peut être habité ou qui peut être conduit ou remorqué d’un endroit à l’autre, bien que certains soient des modèles de parc qui eux sont stationnaires. Un VR comprend les types de véhicules suivants: caravane de voyage; caravane à sellette; caravane cargo; caravane de voyage hybride; tente-caravane; caravane de parc; boîte campeur; motorisé de classe A; motorisé de classe B; motorisé de classe C.

L’activité économique générée par l’industrie du VR est considérable et très variée, en passant par tout ce qui touche la fabrication, la vente et le service des VR, aux dépenses d’utilisation, d’entreposage, d’entretien et de déplacement des VR.

Au total, le secteur du VR génère environ 67 200 emplois et a généré une valeur ajoutée de 4,8 milliards de dollars à l’économie canadienne grâce à une dépense initiale de 6,2 milliards de dollars en 2019.

Les fabricants et les concessionnaires contribuent de manière significative au total, mais la majeure partie de cette contribution intervient après l’achat initial du véhicule récréatif. Les fabricants et les concessionnaires contribuent de manière significative au total, mais la majeure partie de cette contribution intervient après l’achat initial du véhicule récréatif. Plus précisément, les dépenses associées à être propriétaire et à l’utilisation des VR représentent 78% de la valeur ajoutée totale à l’économie canadienne. L’étude a révélé qu’environ 2,1 millions (ou 14%) des ménages canadiens possèdent un VR.

Les résultats de cette étude, Impact économique de l’industrie canadienne du véhicule récréatif, démontrent que l’industrie du VR contribue grandement à l’économie canadienne.